Sophie Perrin

Sophie Perrin est titulaire d’un master 2 en anthropologie de l’université Lyon 2 obtenu via une reprise d’études. Elle a mené dans ce cadre des recherches sur les violences sexuelles incestueuses qui font partie des rares travaux sur cette thématique dans cette discipline. Elle est par ailleurs titulaire d’une licence de mathématiques obtenue en 1999, et chargée d’études statisticienne depuis 2003. L’Inceste : anthropologie d’une entreprise de démolition systématique de la personne est son premier ouvrage.